Primes

La Cwape souhaite des modifications du système Qualiwatt

panneaux photovoltaiques

La crise engendrée par les certificats verts a exigé une révision du système de soutien au photovoltaïque. C’est dans cette perspective que le gouvernement a proposé, fin mars, le système Qualiwatt. Aujourd’hui, la Cwape (régulateur wallon du marché de l’énergie) a terminé d’évaluer la proposition du gouvernement et communiquer son rapport définitif. Selon celui-ci, certaines améliorations doivent encore être apportées.

Un système de soutien trop complexe

Le système Qualiwatt proposé est beaucoup plus avantageux que le système transitoire actuellement en vigueur. Cependant, il est trop compliqué. En effet, selon ce nouveau modèle, les aides seront octroyées sur base de plusieurs critères: les bénéfices tirés de la production d’électricité, la hauteur du salaire de l’investisseur et le temps de retour sur investissement. Du fait de la technologie et du public concernés par le système, Qualiwatt se doit de simplifier ses procédures afin de produire les résultats espérés. Telles qu’elles sont décidées pour le moment, certaines étapes du soutien au photovoltaïques sont complexifiées, ce qui risque d’engendrer un surcoût administratif de 4 millions €.

Pour simplifier Qualiwatt, la Cwape affirme qu’il est possible de le rendre gérable par 5 équivalents temps au lieu de 80. Dans ce but, elle a communiqué 3 recommandations :

  • Une prime unique, fixe et étalée dans le temps : La Cwape conseille d’octroyer la même prime à tous les particuliers qui installeront des panneaux photovoltaïques. Ainsi, la rentabilité de l’installation serait de 8 ans pour une grande majorité. Seule exception, les ménages plus précarisés recevraient une triple prime la 1ère année et, ensuite, le même soutien que les autres.
  • Un plafond de 3 Kwc : Cela signifie que la prime est plafonnée à une puissance de l’installation de 3 Kwc (les installations inférieures déstabilisant moins le réseau). Ce plafond permet de favoriser également les ménages qui consomment moins d’électricité.
  • Pas de vérification tous les 2 ans : En fixant la prime au moment de l’investissement, il ne sera plus nécessaire de vérifier tous les 2 ans si les paramètres sont toujours adaptés à la réalité.

Si les diverses recommandations de la Cwape sont prises en compte, le système Qualiwatt pourrait être mis en place en 6 mois. Les premières primes pourraient donc être distribuées dès le 1er janvier 2014. Dans le cas contraire, la mise en œuvre du système pourrait prendre plus d’un an.

Profitez des primes pour rentabiliser vos panneaux photovoltaïques

Remplissez le formulaire ci-dessus et recevez des devis sans engagement.

Catégories:


Tags:

Placer un commentaire