Technologies

Le panneau solaire thermique

panneaux solaires thermiques

Actuellement, deux principaux types de panneaux solaires circulent sur le marché : le panneau photovoltaïque, le plus répandu, et le panneau thermique. Encore trop peu utilisé, ce dernier permet de transformer directement l’énergie en chaleur. Mais comment fonctionne-t-il ? Quel rendement offre-t-il ?

Qu’est-ce qu’un panneau thermique ?

Le panneau thermique est un dispositif permettant d’absorber l’énergie issue de la lumière du soleil pour la transformer en chaleur. Pour ce faire, les panneaux thermiques sont équipés de capteurs solaires capables de récupérer jusqu’à 90 % des rayons lumineux émis par le soleil. L’énergie ainsi récupérée est alors directement transformée en chaleur, véhiculée via un fluide caloporteur, généralement constitué d’eau et d’antigel. Le liquide chaud est ensuite stocké dans un ballon, en attendant d’être utilisé.

Il existe différentes sortes de capteurs :

  • Les capteurs plans vitrés, les plus répandus.
  • Les capteurs à tubes. Non vitrés, le liquide circule directement dans les tubes.
  • Les capteurs à tubes sous vide. Les tubes dans lesquelles circulent le liquide sont eux même placés dans des tubes sous vide.

Il existe également des systèmes de capteurs à air, moins répandus. L’air remplace alors le liquide et est chauffé et transporté via un système de tubes.

Le panneau thermique bénéficie d’une durée de vie longue, présentant très peu de pertes de rendement. De plus, son système simple lui offre une bonne résistance et peu de panne surviennent. Son coût d’entretien est donc dérisoire. En outre, le panneau thermique a très peu d’impact sur l’environnement et constitue donc une excellente manière de produire de l’eau chaude.

Quelles sont ses applications ?

Le panneau thermique est fréquemment installé en vue de servir une habitation en eau chaude sanitaire ou en tant que système de chauffage pour piscine. Il s’agit en effet d’une excellente manière de produire de l’eau chaude à faible coût, tout en réduisant l’impact environnemental. Selon le degré d’ensoleillement de la zone géographique ou il est installé, le panneau thermique peut couvrir entre 50% et 70 % des besoins d’eau chaude d’un foyer.

Mais le panneau thermique peut également trouver sa place dans le système de chauffage d’une habitation. Il est très fréquemment combiné à un système de plancher chauffant, très approprié pour la circulation de l’eau. Dans ce cadre, il peut couvrir environ 30 % des besoins d’un foyer. Il ne s’agit pour l’instant que d’un chauffage d’appoint qui doit donc obligatoirement être combiné à un autre type de chauffage, plus traditionnel.

Intéressé par le panneau solaire thermique ?

Remplissez le formulaire ci-dessus et recevez des devis sans engagement.

Catégories:


Tags:

Placer un commentaire