Technologies

Le panneau polycristallin

panneaux photovoltaiques

Face aux problèmes de coûts des panneaux monocristallin, de nouvelles technologies moins coûteuses ont été développées. Parmi elles, le panneau polycristallin. Mais, dans le domaine du photovoltaïque, faible coût rime-t-il avec faible production ? Petit tour d’horizon de la technologie polycristalline.

Une fabrication écologique

Si le panneau polycristallin permet de réduire considérablement les coûts de fabrication, c’est qu’il est beaucoup moins gourmand en silicium pur. En effet, il est conçu à partir des chutes du silicium utilisé dans la production des panneaux monocristallins. Ces morceaux de silicium sont refondus dans un creuset porté à plus de 1 400° afin de leur donner une forme de lingot. Lors du refroidissement, il forme une multitude de petits cristaux distinguables à l’œil nu, d’où son nom de polycristallin. Les lingots de cristaux ainsi obtenus sont ensuite découpés en très fines tranches elles-mêmes assemblées pour former un carré artificiel : le panneau.

Ne nécessitant pas de traitement de purification compliqué, ce processus est, en outre, beaucoup plus court et moins contraignant à mettre en place. Plus facile à fabriquer que le monocristallin, le panneau polycristallin s’en trouve donc beaucoup moins cher à produire.

Mais le prix n’est pas le seul avantage qu’il en retire. Très simplifiée, sa fabrication est de fait beaucoup moins consommatrice en énergie et moins polluante. Le panneau polycristallin est donc considéré comme un panneau respectueux de l’environnement et écologique, puisqu’il permet de réduire la quantité de déchets en recyclant les restes de production des panneaux monocristallins.

Un panneau plus accessible

Si son coût de fabrication est réduit, il en est bien entendu de même pour son prix de vente. On le trouve en effet aux environs de 2€ le watt, il se positionne ainsi sur le marché comme le panneau photovoltaïque grand public.

Pourtant, sa conception ne fait pas de lui un panneau moins productif. En effet, il affiche en moyenne un taux de rendement de 15 %, c’est-à-dire à peine en dessous du taux de rendement du panneau monocristallin. Il offre donc un excellent rapport rendement/prix, qui le rend particulièrement compétitif sur le marché du photovoltaïque. Il a donc de quoi séduire bien des foyers .

Sensible aux rayons du soleil et à la chaleur

Le panneau polycristallin présente à peu de choses près les mêmes caractéristiques techniques que le monocristallin. En effet, il fonctionne au maximum de ses capacités sous un fort ensoleillement, mais perd rapidement de sa productivité dès que le ciel se couvre. Il accuse lui aussi une baisse de rendement avec la hausse de température, dès que celle-ci atteint 25°C, ses performances décroissent.

Tout comme pour le monocristallin, son installation est assez complexe du fait de son poids élevé (+/- 25 kg). L’intervention de plusieurs personnes est obligatoire et les frais d’installation sont donc en général assez élevés. Il nécessite même parfois le renforcement de la structure du toit afin qu’elle ne subisse pas de dégradation avec le temps.

Le panneau polycristallin est actuellement la technologie photovoltaïque la plus développée dans le monde, avec 47,7% de toute l’électricité solaire produite en 2008. De nombreux foyers optent pour lui du fait de son coût réduit mais aussi pour ses qualités écologiques qui correspondent aux tendances actuelles du souci de l’environnement.

Trouvez le panneaux solaire adapté à votre logement

Remplissez le formulaire ci-dessus et recevez des devis sans engagement.

Catégories:


Tags:

Placer un commentaire